Cantine scolaire à Igny

Localisation :

 Igny (91)

Maîtrise d'ouvrage :

 Ville d'Igny

Surface :

 1250 m²

Budget :

 3,5M €

Statut :

 Concours lauréat / Etude en cours

 Oyapock architectes, mandataire / Make ingénierie, structure / SAS MAYA, fluides démarche environnementale / Edifira, économiste / Acoustique et conseil, acousticien / ACP-ADS, cuisiniste / Dasom, OPC

Anticiper les usages futurs

 Au cœur du secteur Joliot Curie en mutation, la construction de la nouvelle cantine constitue le point de départ opérationnel du projet urbain.  En s’inscrivant dans le temps long du quartier, la nouvelle cantine s’adaptera selon l’avancement du projet urbain d’une part, et les évolutions des besoins du groupe scolaire d’autre part. L'ensemble de la structure est dimensionné pour supporter une extension sur l'ensemble de la surface construite du projet. Préfigurant les usages futurs, une cour haute sur la toiture du réfectoire élémentaire est intégrée dès la phase 1 à l’emplacement de la future salle multi-activités.

A l’échelle urbaine, la nouvelle cantine s’inscrit dans un ensemble éducatif fédéré autour d’une sente piétonne. Le bâtiment constitue l’aboutissement de cette séquence urbaine et entame l’articulation avec l’échelle résidentielle environnante. Le projet privilégie une gradation des niveaux : une hauteur plus importante adressée à l’avenue Joliot Curie, affirmant la visibilité et la stature d’équipement public, vers un abaissement des toitures à la jonction du tissu résidentiel où la faible hauteur et la toiture végétalisée du projet participe à assurer une transition paysagère douce.

L'organisation des locaux et leurs articulations les uns aux autres permettent leur utilisation simultanée par les différents usagers (élémentaires, maternelles et sport à l’étage). Les réfectoires, triple-orientés et traversants, sont conçus pour s'adapter à des pratiques spatiales évolutives, sans entraver la qualité de leurs configurations initiales. Le système structurel poteau-poutre libère l’espace et autorise un re-cloisonnement au gré des besoins. Les façades des réfectoires sont l’expression de la rationalité de la structure. La générosité des ouvrants laisse le regard s’échapper vers l’extérieur et les espaces paysagers plantés. Les façades sont bardées de bois pré-grisé, assurant un vieillissement homogène des façades sans nécessité d’entretien. La mise en valeur du bois pour toutes ses vertus affirme haut l’ambition et l’identité écologique de cette nouvelle construction. Par une structure lisible, didactique, et par la richesse sensorielle du bois, la nouvelle cantine offre un cadre privilégié pour l’éveil à l’écologie des enfants.